Logo-Kelio

GLOBAL WORK-LIFE SOLUTIONS

 
  • Accueil
  • Blog
  • Comment choisir une timbreuse résistante selon vos conditions de travail ?
Marre des formations trop théoriques et ennuyeuses ?

Votre timbreuse est un outil primordial qui vous accompagne quotidiennement vous et vos collaboratrices et collaborateurs. Cependant, est-ce que cette dernière est adaptée à votre environnement de travail ? Nettoyage au jet d’eau, poussières, variations de températures notamment à cause de rayons du soleil orientés sur le terminal… Vos conditions de travail peuvent lourdement affecter l’usage et la durée de vie de votre timbreuse. Comment choisir la timbreuse la plus efficaces selon vos conditions de travail et l’emplacement où vous avez décidé de l’installer ? Quelles sont les spécificités techniques importantes lors du choix de votre outil de timbrage ?

Timbreuse et contexte de travail : comment les combiner au mieux ?

Le contexte dans lequel évoluent les employé.es peut être très astreignant en termes de mise en place et d’utilisation d’équipement électronique.

En effet l’exposition à des températures intenses, à la poussière, aux produits de nettoyages, aux chocs, et ou encore à l’eau peut atténuer l’efficience et la durée de vie d’un terminal de timbrage. La fragilité d’une timbreuse peut provoquer des anomalies ou même des pannes, ce qui dérèglent l’organisation du travail pour les ressources humaines lorsque les timbrages ne peuvent plus être réalisés. Cela entraîne une perte de temps, des tensions pour les utilisatrices et utilisateurs ainsi qu’une charge de travail en plus pour les RH.

Il y a donc de nombreuses contraintes à prendre en considération avant de sélectionner une timbreuse adéquate si votre contexte de travail ne se résume pas à des bureaux. Voyons plus en détails les caractéristiques primordiales d’une timbreuse en fonction des astreintes auxquelles elle sera exposées.

Timbreuse en atelier : attention aux poussières fines !

Les timbreuses peuvent être mises en place dans des milieux poussiéreux : ébénisteries/ charpenteries, ateliers métallurgiques, etc. Dans ce type de milieu, nous réalisons des découpes de matériaux variés comme l’oxycupure qui génèrent des particules très fines. Celles-ci exposent votre terminal de timbrage à ces corps qui en sont étrangers et qui peuvent altérer son fonctionnement. De ce fait, votre outil de timbrage doit pouvoir faire face à l’infiltration de poussière fine et de tout autre résidus malvenus.

Dans ce cas de figure, soyez particulièrement vigilant.e à la qualification IP qui est une norme internationale relative à l’étanchéité aux corps liquides et solides. Elle est constituée de deux numéros.
Le premier numéro est relatif à la protection contre l’infiltration de corps solides tandis que le second correspond à la protection contre la pénétration de corps liquides.
La première échelle, qui est donc celle de l’infiltration de corps solides, s’étend de 0 à 6.
Dans un milieu protégé comme un bureau, un indice de 2 est généralement acceptable. Par contre, choisir une timbreuse présentant un indice 0 laissera passer toutes sortes de particules et détériorera à terme le fonctionnement de votre terminal de timbrage.

Protection contre l’eau : optez pour des timbreuses étanches

Dans le cas où l’installation d’une timbreuse est voulue dans un milieu exposé à l’humidité, la prise en considération de l’indication IP s’avère également primordiale.
Effectivement, votre timbreuse peut se retrouver dans un espace tel qu’un environnement humide (agroalimentaire, ateliers, milieu hospitalier…) ou encore dans des milieux industriels où la timbreuse sera nettoyée fréquemment avec plus ou moins de délicatesse.

IP

Source: eclairage-de-jardin.fr

Le second chiffre de l’indice IP est relatif à la protection contre les infiltrations liquides et possède une échelle allant de 0 à 8. Une timbreuse installée dans un milieu protégé, tel qu’un bureau par exemple, n’aura pas à s’inquiéter avec un second indice 0. Par contre, dans un environnement industriel, les timbreuses portant le second indice 4 ou 5 sont à choisir car vous aurez ainsi l’assurance qu’elles posséderont l’étanchéité nécessaire. Un second indice au-delà de 5 peut paraitre extrême mais il devient pertinent dans certains cas peu courants, comme par exemple dans un environnement très exposé à l’humidité tel que l’extérieur d’un bateau ou la façade d’un phare.
La plupart du temps, un indice de 5 est tout à fait convenable pour une utilisation en milieu intérieur humide ou pour une mise en place en extérieur exposée à la pluie.

Timbreuse et variations de températures

Certains milieux de travail sont exposés à des températures excessives. Qu’elles soient très hautes ou très basses, votre système de timbrage doit être adapté à ces différentes situations et pouvoir résister aux chocs de variations thermiques. Cela sera le cas dans un entrepôt frigorifique ou sous une serre, par temps de gel ou exposé plein sud en été, etc. quoi qu’il en soit, votre matériel de timbrage doit convenir à son milieu et aux températures qu’il subit.
Tout matériel électronique est conçu pour résister à une certaine variation de température. Le choix des composants électroniques et de la batterie doit se faire en fonction de l’écart de température dans laquelle le matériel va être sollicité. Si la plage de température n’est pas adaptée, cela peut définitivement endommager votre timbreuse. Des composants peuvent ne plus s’actionner, la batterie gonfler, voire exploser si elle est exposée à de trop hautes températures et à contrario si les températures sont trop basses l'écran peut se figer. Tout cela représente non seulement une perte de temps et probablement de matériels mais également un danger potentiel pour les utilisatrices et utilisateurs.
Il faut donc que vous soyez certain.e que votre timbreuse vous offre une résistance à une large variation de température qui s’étend de températures négatives jusqu’aux plus élevées.

Timbreuse résistante : quand le matériel de timbrage est exposé aux chocs

Lorsque la timbreuse est installée par exemple dans un dépôt, le passage d’engins, tel que des transpalettes, est souvent récurrent. Il est dès lors très important d’être certain.e de la robustesse de son terminal et que les chocs n’altèreront pas son bon fonctionnement.
De ce fait, il est intéressant de se pencher sur le code international IK qui détermine la force des impacts qu’un matériel peut supporter. Le code IK possède une échelle s’étendant de 00 à 10. Si votre timbreuse se situe dans un milieu exposé à d’éventuels chocs accidentels, il faut vérifier que l’indice soit adapté. Néanmoins, sélectionner un indice trop élevé par rapport à l’exposition aux chocs ne sera pas utile et coûtera également plus cher à l’achat.

  • IK00 : Pas de Résistance.
  • IK01 : Résistance à un impact de 15 joules ce qui équivaut à l'impact d'une masse de 0.25kg tombant d'une hauteur de 5,6cm.
  • IK02 : Résistance à un impact de 2 joules ce qui équivaut à l'impact d'une masse de 0.25kg tombant d'une hauteur de 8cm.
  • IK03 : Résistance à un impact de 35 joules ce qui équivaut à l'impact d'une masse de 0.25kg tombant d'une hauteur de 14cm.
  • IK04 : Résistance à un impact de 5 joules ce qui équivaut à l'impact d'une masse de 0.25kg tombant d'une hauteur de 20cm.
  • IK05 : Résistance à un impact de 7 joules ce qui équivaut à l'impact d'une masse de 0.25kg tombant d'une hauteur de 28cm.
  • IK06: Résistance à un impact de 1 joule ce qui équivaut à l'impact d'une masse de 0.25kg tombant d'une hauteur de 40cm.
  • IK07 : Résistance à un impact de 2joules ce qui équivaut à l'impact d'une masse de 0.5kg tombant d'une hauteur de 40cm.
  • IK08 : Résistance à un impact de 5 joules ce qui équivaut à l'impact d'une masse de 1,7kg tombant d'une hauteur de 30cm.
  • IK09 : Résistance à un impact de 10 joules ce qui équivaut à l'impact d'une masse de 5kg tombant d'une hauteur de 20cm.
  • IK10 : Résistance à un impact de 20 joules ce qui équivaut à l'impact d'une masse de 5kg tombant d'une hauteur de 40cm.

Les indices IK07 ou IK08 présentent un bon compromis par rapport au coût et la résistance amenée.

Timbreuse au soleil ou dans la pénombre : choisissez une visibilité à toute épreuve

Timbreuse au soleil ou dans la pénombre

Lorsque la timbreuse est située en extérieur face au soleil ou dans un environnement obscur, il est nécessaire que l’écran de votre terminal reste toujours bien lisible. Par rapport à cette caractéristique, c’est le type d’écran que possède la timbreuse qui est à prendre en considération.
Le meilleur choix est l’écran OLED qui n’a pas besoin de système de rétroéclairage. Il est constitué de pixels dont chacun est une source de lumière. Cela permet à l’écran OLED de présenter un taux de contraste puissant entraînant une visibilité optimale aussi bien en pleine lumière que dans le noir. De plus, les écrans OLED permettent aux utilisatrices et utilisateurs une visibilité grand angle. Cela signifie qu’il n’y a pas besoin d’être exactement en face de la timbreuse pour bien voir son écran et la prise en compte de son timbrage.

Les caractéristiques d’une timbreuse en milieu extrême : faites le choix le plus judicieux !

Les caractéristiques évoquées dans cet article vous permettront de sélectionner une timbreuse adaptée aux conditions de travail extrêmes, mais gardez en tête que ce ne sont pas les seuls éléments existants. La praticité d’utilisation a aussi son importance au quotidien : timbre-t-on aisément ? Par quel moyen désire-t-on timbrer ? Badge, empreinte digitale, reconnaissance faciale, etc. Comment récupérer facilement les timbrages ? Aurions-nous besoin d'utiliser notre timbreuse comme un lecteur d'accès également ?, etc. Autant de points sur lesquels il est important d’avoir des réponses claires et qui peuvent être définies au travers d’un audit afin de trouver la timbreuse qui conviendra à votre environnement de travail mais aussi à vos collaboratrices et collaborateurs.

Vous avez besoin d'un terminal de timbrage et/ou d'accès très solide ?

DÉCOUVREZ NOTRE SÉLECTION DE TIMBREUSES ROBUSTES

Partagez l'article